REMANIEMENTS 2020

Reprise actualisée de l’Exposition

« Ce nouvel accrochage je le veux en écho avec notre nouveau présent : incertain, inconfortable, mutant.

La transition que nous vivons vers un nouvel espace aux balises encore inconnues réveille des peurs, ranime des doutes. Elle ouvre sur une nécessaire reconfiguration de notre paysage intérieur. C’est le rôle de la peinture de nous initier par des propositions visuelles à ces nouvelles perspectives ou, à défaut, de témoigner de nos ébranlements.

Mes tableaux les plus récents (comme certains plus anciens) expriment ce double mouvement :

+ Recherche d’un ancrage dans une forme accomplie (qu’elle soit abstraite ou figurative, maison, tabernacle, enceinte..)
+ Mise en mouvement pour se dégager de l’inévitable sclérose du figement, fût-il harmonieux.

Aujourd’hui ce délogement se vit malgré nous, il nous faut l’apprivoiser, apprendre à se familiariser avec l’incertain : il s’agit plus que jamais d’articuler en nous, et dans l’espace visuel, ce double jeu du fixe et du mouvant. Pour habiter l’impermanence, sinon s’y établir.. »

Vernissage : le 14 octobre à 18h30

+ infos